Ducks’Art – Le canard réalisé par Pascal Falisse

Oeuvre unique “Le réensauvagement du canard”, canard réalisé par l’artiste Pascal Falisse dans le cadre du projet Ducks’Art, sera mis aux enchères du 3/12/2021 jusqu’au 24/01/2022. Vous pouvez déjà découvrir les 23 magnifiques canards exposés dans la vitrine située au +1 du shopping.  Le produit des ventes sera intégralement versé aux associations Courant d’Air et Les Machiroux ASBL. Nous comptons sur vous pour faire monter les enchères !

Note importante : 

Dans le cadre de Ducks’Art, 23 œuvres sont mises aux enchères via ZE Art Galeries. L’enchère la plus élevée sera retenue, sous réserve d’une surenchère éventuelle, et sera donc attribuée sous condition suspensive jusqu’au 12 février 2022 ; cette enchère sera néanmoins liante pour son auteur.

Une soirée de gala aura en effet lieu le 12 février 2022, organisée par les deux Clubs Lions et Table Ronde, et au cours de laquelle des surenchères pourront être faites. Les meilleures offrants aux enchères pour chaque canard à « ZE Art Galeries » seront bien entendu informés préalablement et auront l’occasion de participer à cette soirée de gala. C’est à ce moment que seront également précisées les conditions de paiement et d’enlèvement des œuvres. Au cas où la situation sanitaire interdirait d’organiser la soirée de gala le 12 février 2022, celle-ci serait postposée à la première occasion possible.

Les deux Clubs s’engagent comme prévu à verser l’essentiel du bénéfice de la vente à leurs œuvres, hors frais directs liés à la vente.

Cette vente aux enchères est clôturée

D’autres ventes aux enchères que vous aimerez peut-être :

Catégorie :
Nom d’utilisateur Montant Date
d*********r 505,00 2022-01-03 16:24:03
l**********2 500,00 2021-12-30 09:52:24
o******d 135,00 2021-12-02 16:02:13
Démarrer les enchères 125,00 12/01/2021 16:38:08

Description

Présentation de l’artiste Pascal Falisse et de la réalisation de l’oeuvre :

Le réensauvagement du canard.

Si son atelier est situé à Liège, sa passion l’a fréquemment conduit en Afrique, particulièrement au Sénégal, et en communion étroite avec la population. Mais ce canard a aussi titillé son inspiration. Il y voit un spécimen particulièrement représentatif de l’adaptation animale. Afin de tromper la vigilance de ses prédateurs, le gilet jaune du caneton à muté, afin d’imiter à la perfection le pelage du guépard. Les canards auront-ils bientôt des dents?

www.facebook.com/Pascal-Falisse-Artiste-Peintre